Capture d’écran 2020-03-02 à 12.54.38

MAY BABY: HORMONES MOTHER F*CKER

MAY BABY !!!

OH WAIT …

MAYDAY MAYDAY ! 

Vous avez sans doute vu sur mon compte Instagram, la famille s’agrandit.
C’est le genre de nouvelles qui nous met en joie mais nous fait aussi complètement flipper.

Sans doute car pour cette grossesse, j’ai pris cher! LE COMBO TOTAL qui s’est ajouté à ma petite santé.  Les nausées et vomissements (encore maintenant, la liste de ce que je peux manger sans être malade est aussi courte qu’un micro penis), la fatigue, l’acné hormonal mais alors le pompom LES HORMONES et leur coté le plus obscur.

Ton pire PMS à coté, c’est du pipi de chat.

Avec ce sentiment qu’on va jamais y arriver, alors que la liste de naissance (assez minimale) est prête depuis si longtemps qu’on se demande si un jour elle sera vide ou si wikipedia la prendra comme exemple de perfection.

Qu’on aura pas assez de place, d’argent, de temps, d’amour…
Les remises en questions toutes les 10 minutes, les crises d’angoisses et de rires.

Ces derniers mois mes meilleurs alliés étaient mon seau CUVER (bah oui désolée mais jamais jamais je vomirais aux toilettes).  La gynécologue; qui à réussi à me remonter le moral mais surtout celui qui s’est pris les dommages collatéraux de cette grossesse et qui doit sans doute autant m’aimer que me détester.

Du coup je peux vous dire oui, une grossesse n’est pas l’autre, sans vouloir vous faire aussi paniquer.